Quelles sont les causes de la maladie de Lapeyronie ?

Comme nous l’avons expliqué, la maladie de Lapeyronie consiste en l’apparition de plaques fibreuses dans les tissus érectiles en commençant comme une inflammation et en se durcissant au fur et à mesure. 
Au bout d’un certain temps, les plaques se calcifient, on parle alors de calcification de la verge.

Les causes de cette maladie peuvent être diverses et variées, et de nombreuses recherches sont actuellement en cours afin d’en déterminer quelles en sont les principales responsables.

  • On peut donc constater l’apparition de la maladie de Lapeyronie suite à un microtraumatisme (un rapport sexuel trop virulent par exemple), à des étirements répétés ou une courbure excessive du pénis entraînant de petits traumatismes.

  • Certains hommes disposent de facteurs de risques plus élevés : le diabète, le tabac, la prise de bêtabloquant, l’arthrite rhumatoïde, les prédispositions génétiques ou la maladie de Dupuytren sont des facteurs de risque parmi les plus connus.

  • Enfin, l’âge est un élément important dans l’apparition de la maladie de Lapeyronie, celle-ci étant plus fréquente après la cinquantaine, même si elle peut apparaître à tout âge.

 

La maladie de Lapeyronie ou les courbures de verges sont généralement accompagnées de dysfonction érectile de différentes causes :

  • Mécanique : la perte d'élasticité des tissus et la moindre vascularisation des zones fibrosées altèrent le système qui bloque naturellement le sang dans la verge lors de l'érection.
  • Sensorielle et psychologique : la douleur lors des rapports et la courbure du sexe entraînent une perte de libido et peuvent engendrer des complexes chez l’homme. C’est toute la vie sexuelle du couple qui s’en trouve perturbée.