Les causes chimiques de la Dysfonction Erectile

 Les médicaments

Des difficultés érectiles peuvent survenir lors de la prise de certains médicaments qui traitent :

  • L'hypertension
  • L'excès de cholestérol
  • Les troubles cardiaques
  • Les troubles psychiatriques
  • La dépression (neuroleptiques, antidepresseurs, anxiolytiques)        

Pour autant, il ne faut pas arrêter un médicament dont on pense être à l’origine de troubles sexuels. Il est important d’en discuter avec son médecin et mesurer la nécessité de soigner quelque chose de grave et d’avoir une vie sexuelle satisfaisante.

 Tabac, alcool, drogue

  • L’hypertension et l’artériosclérose (maladie de la paroi artérielle) ainsi que la fuite veineuse (incapacité des veines du pénis à retenir le sang) sont des pathologies aggravées par l’usage du tabac et plus précisément le goudron qu’il contient. La plupart des fumeurs ou ex-fumeurs le découvrent à leur dépens. 
  • La consommation d’alcool, de drogues, ont un effet cérébral néfaste sur la commande de l’érection. L’alcool va également faire chuter le taux de la testostérone dans le sang, hormone à l’origine du désir sexuel et facteur de l’érection. Le cannabis à forte dose est à l’origine de pannes sexuelles fréquentes. 
Très souvent chez un grand fumeur ou un homme dépendant aux drogues, la dysfonction érectile est le premier signe d’une maladie vasculaire qui va aller en s’aggravant. 
Stopper ces addictions est un acte préventif efficace qui pourra être accompagné par un traitement.    

 Le vieillissement naturel

La fonction érectile est altérée avec l’âge. On note ainsi une diminution de : 

  • La motivation sexuelle,
  • L’excitabilité*,* Propriété que possède le système nerveux de recevoir, de transmettre et d’analyser des stimulus et donc d’être excité,
  • La sensibilité du pénis, nécessitant plus de stimulation pour atteindre la rigidité, 
  • La rigidité des érections,
  • La fréquence des érections nocturnes ou matinales,
  • La force et du volume de l’éjaculation,
  • La fréquence de l’activité sexuelle,
  • La testostérone.